VirtualBox : la version 6.1 du logiciel open source de virtualisation d’Oracle est disponible avec le support du noyau Linux 5.4, la lecture vidéo accélérée pour Linux et macOS et bien plus

Uncategorized

Oracle vient de publier une nouvelle mise à jour majeure de VirtualBox. La version 6.1 de son logiciel qui permet de créer et faire tourner des machines virtuelles sur Windows, macOS et Linux est maintenant disponible en téléchargement. Ce sont de nombreuses nouveautés et améliorations qui sont annoncées, mais nous ne citerons que quelques-unes des plus importantes.

Parmi celles-ci, on peut noter la prise en charge de l’importation d’une machine virtuelle depuis l’infrastructure cloud d’Oracle. La prise en charge de l’exportation de machines virtuelles a également été améliorée.

VirtualBox 6.1 offre aussi le support de la virtualisation imbriquée (nested virtualization) avec les processeurs Intel. Le support de la 3D a été complètement remanié et la nouvelle version du logiciel de virtualisation n’inclut plus le « support 3D à l’ancienne » utilisant VBoxVGA.

On notera l’implémentation d’un support expérimental pour les transferts de fichiers via le Presse-papier partagé (Shared Clipboard). Ce système de transfert de fichier ne fonctionne pour le moment qu’avec les hôtes et invités Windows. La fonctionnalité doit également être activée manuellement via VBoxManage, car elle n’est pas activée par défaut.

VirtualBox 6.1 vient aussi avec le support de la version 5.4 du noyau Linux, ainsi que la prise en charge des hôtes embarquant jusqu’à 1024 cœurs. Un nouveau mode d’accélération vidéo est également disponible sur les hôtes Linux et macOS avec le contrôleur graphique VMSVGA.

Parmi les autres nouveautés expérimentales, on notera que la commande vboxim-mount est disponible sur les hôtes Linux. Elle permet un accès en lecture seule aux systèmes de fichiers NTFS, FAT et ext2/3/4 à l’intérieur d’une image disque.

De nombreuses améliorations d’interface utilisateur ont également été effectuées, y compris une amélioration des boites de dialogue de création de VISO et du gestionnaire de fichiers. La recherche de machines virtuelles a également été améliorée et plus de détails sont disponibles dans le volet d’informations de la VM. Toujours au niveau des interfaces utilisateur, soulignons que VirtualBox affiche la charge CPU de la VM dans la barre de statut de l’indicateur CPU.

En ce qui concerne le stockage, VirtualBox 6.1 offre une prise en charge expérimentale de virtio-scsi, pour les disques durs et les lecteurs optiques (y compris la prise en charge du démarrage dans le BIOS).

Un nouveau clavier virtuel avec des touches multimédias est également disponible pour permettre la saisie sur les systèmes invités. VirtualBox 6.1 offre encore une prise en charge améliorée de l’EFI et une longue série de corrections diverses. Vous trouverez la liste exhaustive des nouveautés dans les notes de version.

Précisons que la nouvelle mouture est disponible pour Linux, macOS, Solaris et Windows et que seules des versions 64 bits sont proposées.

Notes de version de VirtualBox 6.1
Télécharger VirtualBox 6.1

Et vous ?

Utilisez-vous VirtualBox ? Si oui, qu’en pouvez-vous ? Sinon, utilisez-vous des solutions alternatives ?
Que pensez-vous des nouveautés et améliorations de VirtualBox 6.1 ?

Voir aussi :

Microsoft annonce la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop, sa solution de virtualisation, qui apporte une expérience multisession Windows 10 ainsi qu’un accès à Office 365
QEMU est disponible en version 4.0.0, l’émulateur open source qui effectue la virtualisation matérielle apporte de nombreuses nouveautés
Windows Virtual Desktop : la solution de virtualisation basée sur Azure passe en préversion publique
Oracle VM VirtualBox 6.0 est disponible en version stable et s’accompagne d’une retouche majeure de l’interface utilisateur
Sortie de VMware Workstation 15 : les principales nouveautés de la solution de virtualisation de bureau pour Windows et Linux

Source

Sharing is caring!

Leave a Reply