Un développeur propose l’environnement de bureau Linux NEXTSPACE, aux nostalgiques du système d’exploitation NeXTSTEP

Uncategorized

NeXTSTEP est le système d’exploitation sorti le 18 septembre 1989, avec les ordinateurs conçus par NeXT, basé sur un micro-noyau Mach, un environnement BSD 4.3 et une interface graphique efficace fondée sur le Display PostScript. NeXTSTEP était conçu au départ pour fonctionner sur les machines de NeXT (NeXTcube, NeXTstation N&B et couleur) mais comme ce matériel se vendait mal, NeXT décida de porter son système d’exploitation sur les plateformes Sparc, PA-RISC et x86.

C’est sur une machine NeXT sous NeXTSTEP que Tim Berners-Lee développa WorldWideWeb, le premier navigateur web (plus tard rebaptisé Nexus), alors qu’il travaillait au CERN. Il évolua en OPENSTEP (NeXTSTEP version 4), puis à la suite du rachat de NeXT par Apple en 1996, devient Rhapsody (NeXTSTEP version 5) et enfin Mac OS X.

Sans doute nostalgique de ce système d’exploitation, un développeur a présenté NEXTSPACE, un environnement de bureau Linux qui apporte l’aspect et la convivialité de NeXTSTEP. « J’essaie de garder l’expérience utilisateur aussi proche que possible du système d’exploitation NeXT d’origine. Il est développé conformément aux “directives d’interface utilisateur OpenStep” », a expliqué le développeur.

Et de continuer en expliquant que : « Je veux créer un environnement de bureau rapide, élégant, fiable et facile à utiliser avec une attention maximale à l’expérience utilisateur (convivialité) et à la maturité visuelle. Je voudrais qu’il devienne une plateforme où les applications s’exécuteront avec un aperçu du système d’exploitation de NeXT. Les applications de base telles que la connexion, l’espace de travail et les préférences sont la base du développement futur d’applications et des exemples de style et de méthodes d’intégration d’applications.

« NEXTSPACE n’est pas seulement un ensemble d’applications vaguement intégrées les unes aux autres. C’est un système d’exploitation de base avec des framework, des curseurs de souris, des polices, des couleurs, des animations et tout ce que je pense aidera les utilisateurs à être efficaces et heureux ».

Pourquoi l’a-t-il proposé ? Déjà parce qu’il aime l’aspect, la convivialité et les principes de conception de NeXTSTEP. Ensuite parce qu’il est persuadé que GNUstep a besoin d’une implémentation de référence d’un environnement de bureau orienté utilisateur. Et enfin parce qu’il pense que cela deviendra un environnement intéressant pour les développeurs et confortable (rapide, facile à utiliser, riche en fonctionnalités) pour les utilisateurs.

« Contrairement à d’autres projets “réels” et “sérieux”, je n’ai pas encore défini de public cible pour NEXTSPACE. J’ai intentionnellement laissé de côté les tendances de conception d’interface utilisateur modernes (animations fantaisistes, ombres, lignes floues grises, contrôles plats, couleurs acides, transparence). J’aime l’interface utilisateur précise, claire, grisâtre et “ennuyeuse” qui aide, sans me gêner, à faire mon travail ».

Applications et fonctionnalités

Se connecter

Un panneau de connexion simple où vous entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Il n’y a pas de capture d’écran disponible, mais le développeur note qu’il s’agit d’une copie exacte de la fenêtre de connexion de NeXTSTEP en termes de « look and feel ».

Espace de travail

Le développeur parle d’un Workspace Manager rapide et élégant utilisant le multithreading pour fournir une fluidité maximale pour:

  • Une navigation dans le système de fichiers, gestion des fichiers (créer, copier, déplacer, lier des fichiers / répertoires).
  • Une gestion transparente des applications, des processus et des fenêtres (démarrer, démarrer automatiquement, fermer, redimensionner, déplacer, maximiser, miniaturiser, masquer).
  • Un redimensionnement de fenêtre de style macOS: le curseur s’arrête de bouger lorsque la taille maximale / minimale d’une fenêtre est atteinte, et le curseur change son image pour donner un indice pour les directions disponibles.
  • Des bureaux virtuels, Dock, applications et icônes de fenêtre.
  • Une gestion des supports (montage automatique des supports amovibles, fournissant des éléments de menu pour éjecter / monter / démonter les éléments amovibles).
  • Des processus d’arrière-plan : toutes les opérations de gestion de fichiers et de médias ont des indicateurs d’état avec des contrôles (arrêt, pause, annulation).
  • Un lanceur : un panneau pour exécuter des commandes avec autocomplétion et historique.
  • Un recycleur : prise en charge du glisser-déposer et possibilité de restaurer les objets recyclés à leur emplacement d’origine en un seul clic.
  • Autre : inspecteurs pour divers types de contenu, chercheur, messages de console et préférences pour diverses parties de Workspace.

Un terminal

Un terminal avec émulation de console Linux. Le développeur a commencé avec la version créée par Alexander Malmberg et a apporté de nombreuses corrections et améliorations. L’application d’origine peut être trouvée sur le site du projet d’application GNUstep. Les améliorations apportées à l’application d’origine sont nombreuses. Certains d’entre elles sont les suivantes :

  • Panneaux de préférences et de services réécrits de zéro.
  • Nombreuses corrections et améliorations dans : la gestion des couleurs (les éléments d’arrière-plan / de premier plan peuvent être réglés sur n’importe quelle couleur), les corrections de placement du curseur sur le défilement et le redimensionnement de la fenêtre, et l’ajout des éléments de menu Effacer le tampon et Définir le titre.
  • Rechercher dans le texte affiché dans la fenêtre du terminal (panneau Rechercher).
  • Gestion de session : vous pouvez enregistrer une fenêtre avec tous ses paramètres définis dans le panneau des préférences (y compris les shells / commandes en cours d’exécution) dans un fichier, puis l’ouvrir. La configuration avec plusieurs fenêtres est prise en charge.

Source : NEXTSPACE

Et vous ?

Que pensez-vous des initiatives visant à « ressusciter » d’anciens succès/projets ?
Que pensez-vous de celle-ci en particulier ?
Quel est votre environnement de bureau préféré sur Linux ?
Seriez-vous prêt à essayer celui-ci ?

Source

Sharing is caring!

Leave a Reply