Noyau Linux : un correctif proposé par un employé de Huawei contient une vulnérabilité pouvant être exploitée de façon triviale, Huawei nie toute implication dans la proposition de patch

Uncategorized

Noyau Linux : un correctif proposé par un employé de Huawei contient une vulnérabilité pouvant être exploitée de façon triviale,
Huawei nie toute implication dans la proposition de patch

Un correctif de sécurité proposé par un employé de Huawei pour le noyau Linux entraîne l’entreprise au coeur d’une polémique. Le correctif baptisé HKSP (Huawei Kernel Self Protection) contient une vulnérabilité pouvant être exploitée de façon triviale. Beaucoup s’en sont pris à la firme, déclarant qu’elle essaie… Source

Sharing is caring!

Leave a Reply